Un nouveau départ

Situation initiale: Famille, fuite et migration

Yasser* a fui la persécution et la torture de son pays d’origine. Informaticien de formation, Yasser s’est engagé dans une organisation locale de protection de l’environnement et a récolté des signatures pour attirer l’attention sur la pollution du plus grand cours d’eau local par des déchets d’usine. En raison de ces activités, Yasser a été arrêté un soir et accusé d’incitation à la haine et de mise en danger de la sécurité publique. Yasser a été torturé physiquement et psychologiquement, brutalement battu et humilié. Suite à cette détention, Yasser a été licencié sans préavis de son emploi de longue date. La vie devenant impossible pour lui, Yasser a fui son pays par voie terrestre en 2016 et, après un parcours migratoire de près de deux ans, est arrivé en Suisse en 2018, où il a pu déposer sa demande d’asile.

En raison des graves expériences traumatiques qu’il a vécues en prison et du trouble de stress post-traumatique, de la dépression et de la peur de la persécution qui en ont résulté, il n’est pas encore possible pour Yasser de séjourner longtemps dans des espaces fermés. La vie dans les centres d’asile collectif était très difficile à supporter pour lui.

Situation actuelle

Yasser est accompagné médicalement et a pu entre-temps poursuivre ses projets d’intégration socioprofessionnelle et d’autonomie financière avec de bons résultats. Yasser a pu prendre un emploi à durée indéterminée dans une entreprise de déménagement et de nettoyage. Son but à moyen terme est d’apprendre encore mieux le français le plus rapidement possible, de consolider sa situation professionnelle (emploi avec salaire fixe et horaires fixes) et de se libérer ainsi définitivement de sa dépendance à l’égard de toute assistance.

L’indépendance vis-à-vis de l’assistance, un revenu fixe et un logement adapté sont les conditions de base pour le regroupement familial. Monsieur Yasser est séparé de sa femme et de sa fille depuis près de cinq ans. Son plus grand souhait est de pouvoir bientôt revivre avec sa famille et de se construire un avenir commun plus serein ici en Suisse. C’est ce que la Fondation Suisse pour la Zakat souhaite rendre possible.

Perspectives

Sa nouvelle situation de logement dans son propre studio lui procure un sentiment de sécurité accru et l’espace de repos dont il a urgemment besoin. Yasser a pu stabiliser sa santé au point de pouvoir se concentrer à nouveau, et que l’acquisition de la langue française demeure un objectif réaliste. Yasser a besoin pour cela d’une offre de cours individualisée et autonome, cours que la FSZ soutient. Avec ses compétences en informatique, nous avons même encouragé Yasser à s’inscrire au programme de Powercoders qui développe le potentiel de migrants ayant des connaissances en informatique et les aident à intégrer le marché du travail en Suisse.

Rédaction FSZ

*Yasser est utilisé ici comme prénom d’emprunt

Ceci est le récit d’une histoire vraie

Donner sa Zakat

Calculer sa Zakat

This site is registered on wpml.org as a development site.